Notre test du jeu Lost Planet 2 sur la console PS3

Bien le bonjour à tous, cela fait un moment que je n’avais pas fait de test de jeux. Et oui avec mon boulot j’ai beaucoup moins de temps libre en ce moment et il est très difficile pour moi d’accéder à la console… Mais pour vous j’ai pris mon courage à deux mains et sorti ma combinaison thermique du placard…

Ok let’s Go  on parle du jeu de PS3!

Pour ceux qui ont joué au premier episode pas besoin de vous expliquer l’histoire… pour les autres (comme moi) qui débarquent en cours de route un bref récapitulatif

(petit synopsis Lost Planet – Extreme Condition offert par Wikipedia)

La planète E.D.N.III a été colonisée par les Humains il y a de cela plusieurs décennies. Dans leurs recherches toujours plus grandes de formes d’énergie capables de subvenir aux besoins d’une population grandissante, les Humains découvrent les Akrids, une espèce insectoïde autochtone et particulièrement hostile. Dans leur retraite face à un ennemi quasiment invulnérable, les Humains parviennent à éliminer un Akrid et découvrent que leurs corps renferment une énergie incroyable, connue sous le nom d’Energie Thermique (T-ENG). Ainsi une deuxième conquête de E.D.N.III commença, mais cette fois-ci à la recherche de l’énergie thermique. Bien que cela fasse maintenant des années que les Humains l’ont découverte, le seul moyen existant à ce jour de trouver de l’énergie thermique est le combat rapproché avec les Akrids. Wayne est le personnage principal, et son équipe est attaqué par un Akrid gigantesque connu sous le nom de Green Eye (Œil Vert) dès le début, et son père est apparemment tué dans l’attaque. Frappé d’amnésie, Wayne est retrouvé plus tard par un petit groupe de Pirates des Neiges auquel il se joint dans sa quête pour retrouver Green Eye et venger la mort de son père.

C’est pas joli joli mais c’est le genre de scénario qu’on aime bien. Alors maintenant que vous avez la base, parlons de Lost Planet².Nous sommes toujours sur cette fantastique planète qu’est E.D.N III, sa faune et sa flore à faire pâlir les décors d’Avatar, sa population toujours le coeur sur la main (même si généralement ce sera celui de ton pote qui lui aura été fraichement arraché). Bref c’est les top vacances club Med au pays des aliens.

Le jeu contient donc 6 campagnes où vous jouerez à tour de rôle plusieurs personnes, ce qui à tendance à nous faire perdre le fil de l’histoire. Bien que très complet certains niveaux se finiront en quelques minutes alors que d’autre vous prendront plusieurs heures (Par exemple la zone du train et de l’Akrid … foutu Akrid…)

Gameplay de Lost Planet :

Comme pour le premier opus, et comme pour tous les jeux de tir sur console les commandes sont très basiques… De rares séquences de QTE viendront changer un peu le jeu, mais sinon rien de mirobolant . Le fait de jouer à 4  en ligne en campagne augmentera le Gameplay, chacun des joueurs ayant un style de jeu bien à lui (par exemple, moi je suis du genre à foncer dans le tas)

Graphisme :

Rien à dire, on remarquera le plus petit détail, les ombres et le jeux de lumière sont parfaits, bref on voit que la console est réellement exploitée au mieux. J’aime particulièrement l’effet de flou quand le personnage cours, et l’effet mouillé sur la « peau » des Akrid digne d’une pub pour une lotion coiffante.

Musique :

Colle au jeu,  en même temps on n’y prête pas spécialement attention.
Que l’on joue avec ou sans son, on reste plus concentré sur le jeu que sur les bruits de fond.

Durée de vie :

Alors c’est assez aléatoire par contre, tout dépendra de qui joue avec vous. Mais compter entre 8 et 10h pour finir le jeu seul en mode moyen. Apres je ne parle pas du mode difficile avec nos amis Japonnais qui finissent un niveau en 5min.

Pour finir sur le jeu Lost Planet 2 :

Lost Planet² est un jeu qui mérite toutes les bonnes notes que les magazines et sites spécialisés lui ont donné. Personnellement dégommer de l’Alien c’est un peu dans mes gênes,  je dois avoir un don pour ça. Et ce jeu est un pur plaisir.

Que ce soit en campagne OnLine, ou entre potes dans le salon, on prend plaisir à foutre sur la gueule des ces vilaines bêtes qui comme dans Avatar refusent de nous donner ce que nous sommes venu chercher.Encore une fois, j’ai raté une bonne série de jeu, et c’est pour cela qu’il faut que je joue à Lost Planet premier du nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *