Le jeu God Of War 3 sur PS3 à découvrir dès maintenant

Il y a un petit moment de cela, j’ai acheté God Of War 3 sur PS3 mais étant à ce moment là sur Dante’s Inferno (le test ici) je n’ai pas osé commencer le jeu de peur de laisser tomber Dante pour Kratos… Je suis comme ça moi, même si le jeu est pas top, j’en commence pas un autre tant que le premier est pas fini.

Pour info, je n’avais jamais réellement jouer à God Of War avant cela, sauf 5min sur borne d’expo à la Fnac pour God Of War 2. Donc il est très important pour moi de dire que j’ai commis une énorme erreur et que je pense me prendre le pack God Of War Collection pour recommencer du premier Opus.

Kratos il a la haine dans God Of War III :

Ancien capitaine de l’armée de Sparte, Kratos est monté sur une falaise surplombant la mer Egée. Il est prêt à mettre un terme à sa misérable vie. Certes, il a détruit son ennemi, le Dieu de la Guerre Arès, à l’aide de la boite de Pandore récupérée sur le dos de Chronos, le dernier des Titans qui jadis régnaient sur Terre. Mais la vengeance ne lui a apporté aucun soulagement. Trop lourde est sa culpabilité d’avoir fait périr sa propre famille, selon les plans perfides de Arès. Alors que Kratos plonge vers l’oubli, il est arraché à la mort par la déesse Athéna et emmené jusqu’au Mont Olympe pour devenir le nouveau Dieu de la Guerre.

Kratos n’est pas accepté par les dieux de l’Olympe et cherche consolation en menant l’armée des mortels Spartiates à la conquête de la Grèce. Mais durant le pillage de Rhodes, Kratos est privé de ses pouvoirs divins, avant d’être tué par Zeus, le souverain des dieux de l’Olympe. Alors que Kratos s’enfonce vers les Enfers, il est sauvé par Gaïa, la mère des Titans. Elle le convainc d’utiliser sa colère pour aider les anciens dirigeants du monde à se venger de l’humiliation qu’ils ont subis face aux dieux de l’Olympe durant la Grande Guerre. De retour sur Terre, Kratos rend visite aux Soeurs du Destin et utilise leur fileuse magique pour revenir en arrière au moment de son meurtre par Zeus. Armée de la puissante « lame de l’Olympe », Kratos combat et blesse Zeus. Alors qu’il s’apprête à lui asséner le coup fatal, Athéna apparaît et se fait mortellement blesser en tentant de s’interposer entre son père et le guerrier avide de vengeance. Avant de mourir, Athéna révèle la raison du mépris de Zeus pour Kratos… Le Spartiate est son fils, l’enfant qu’il a toujours craint de voir causer la chute de l’Olympe. Débordant de rage, Kratos revient à la fileuse et remonte jusqu’à la Grande Guerre pour chercher les Titans. Depuis trop longtemps les dieux jouent avec son âme. À présent, avec Gaïa et les Titans à ses côtés, Kratos retourne à sa propre époque pour accomplir ce que son père appréhendait et mettre un terme au règne des dieux de l’Olympe une fois pour toutes. Zeus est blessé, Athéna et Arès sont morts. Le dénouement est proche.
Après avoir lu ceci on comprends pourquoi il en veut tant à Zeus.

Gameplay du jeu God Of War III  :

On a la chance d’avoir un gameplay plutôt simple, une touche saut, une touche saisir, deux touches d’attaque … et les gâchettes qui servent pour les combinaisons … bref, cela laisse pas mal de choix et de possibilités, cependant il arrive parfois de se tromper dans les combinaisons tellement elles sont nombreuses…

Sinon c’est très réactif, et les séquence de QTE sont tout simplement géniales. Chose que j’ai constaté c’est qu’il est rare d’avoir deux fois le même QTE pour un même monstre, et cela évite de trop s’endormir derrière la manette.

Graphisme :

Même si cela à déjà été dis des centaines de fois, le jeu est tout simplement MAGNIFIQUE ! Et quand on sait que celui ci n’utilise qu’à 50% le graphisme de la console cela fait « espérer » pour les jeux futurs.
Bref, c’est beau (et personne me contredira là dessus), c’est fluide comme c’est pas permis et en plus de tout cela, c’est bien gore à souhait…
On a le droit à de vraies giclées de sang partout et plus de simples pixels rouges volants.

Bande Son du jeu God Of War III  :

Une belle symphonie qui nous transporte à travers le combat de Kratos contre les dieux de l’Olympe.
Les musiques suivent parfaitement l’évolution du jeu et s’intègre à la perfection dans celui ci.

Durée de vie :

C’est trop court, à vrai dire, c’est toujours trop court… Le jeu se finit facilement en une dizaine d’heure en mode « Facile » mais pour le mode « Hardcore » je pense que l’on peut compter double le temps de jeu…
Le jeu est quand même  intéressant puisqu’il ne demandera pas simplement de foncer tête baisser dans tout ce qui bouge, mais vous forcera parfois à réfléchir …
J’ai passé quelques moments à m’arracher les cheveux sur certains passages…

Mon Avis sur le jeu God Of War III :

Les plus :

Comme on dit chez moi, ce jeu il envoi du lourd ! voir même « Il roxx du Poney« … Fini le complexe d’infériorité, on incarne Kratos… Le GRAND Kratos !
J’ai pas tout compris car je n’ai pas joué aux deux premiers opus, mais je compte vite rattraper ça en prenant le pack God Of War Collection…
Sinon dans l’ensemble j’ai adorer le jeu de A à Z, au début on se retrouve un peu perdu projeté dans une monde où l’histoire ne nous a pas attendu mais avec le temps on commence à cerner l’histoire, voir même comprendre Kratos…
Sinon je comprends beaucoup mieux le code Pegi +18 dessus … entre le sang, la violence et la phase QTE avec Aphrodite… OMG…

Certains combat m’ont même « choqué » par leur violence …  Parce qu’il faut quand même le dire, Kratos c’est un put*n de sadique… Je vais juste prendre pour exemple le combat contre Poséidon… Où le temps d’un instant on perçoit la vision de celui-ci… jusqu’à ce qu’il ne le voit plus lui même…

Les moins du jeu :

Par contre j’ai trouvé quand même des choses à redire sur le jeu, y’a pas mal de bugs… en particulier sur les zones de sauvegarde… et aussi parfois des petits problèmes pour ouvrir les coffres. Mais sinon à part ça, rien de bien méchant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *